Archives du mot-clé lesinrocks

Seize États américains contestent en justice l’urgence décrétée par Donald Trump pour le mur

New York, Californie, Nevada, Oregon, Connecticut, Illinois… Au total seize Etats américains ont lancé, lundi 18 février, des procédures contre l’urgence nationale décrétée par Trump pour construire un mur à la frontière avec le Mexique.

Ils affirment que le président des États-Unis a « plongé le pays dans une crise constitutionnelle de son propre fait ». Selon la plainte de ces seize Etats, la déclaration d’urgence contreviendrait à deux dispositions constitutionnelles. La première concerne le déroulé des procédures législatives, l’autre attribue au Congrès le dernier mot en matière de financement public.

Les États américains dénoncent également le caractère « urgent » et s’appuient notamment sur des données publiées par les douanes (CBP) qui indiquent que « les entrées illégales sont au plus bas depuis quarante-cinq ans », rapporte Le Monde :

«Le département d’Etat reconnaît qu’aucune preuve crédible n’établit que les terroristes utilisent la frontière sud pour pénétrer aux Etats-Unis. Les données fédérales confirment que les immigrants ont moins tendance à commettre des crimes que les Américains nés dans le pays.»

« La présidence n’est pas un lieu de théâtre »

Les plaignants déplorent en outre une infraction vis-à-vis de la loi sur la protection de l’environnement étant donné l’impact sur l’environnement qu’aura le mur en Californie et au Nouveau-Mexique.

« Nous attaquons le président Trump en justice afin de bloquer son utilisation abusive des pouvoirs présidentiels », a déclaré dans un communiqué le ministre de la justice de Californie, Xavier Becerra, à la suite d’un dépôt de plainte auprès d’un tribunal de district de l’Etat. Le but de la démarche, selon lui, est avant tout d’empêcher Donald Trump de « voler unilatéralement l’argent des contribuables mis de côté en respect avec la loi par le Congrès pour les populations de nos Etats ». « Pour la plupart d’entre nous, le bureau de la présidence n’est pas un lieu de théâtre », a-t-il encore ajouté.

Le ministre l’affirme, la construction de ce mur n’a rien d’urgent et cite les propos de Donald Trump lors d’une conférence de presse à ce sujet : « Je pourrais faire le mur en plus longtemps. (…) Je n’avais pas besoin de faire cela, mais je préfère que cela aille vite. » Si ces procédures ont peut de chance de l’empêcher, elles pourraient en tout cas ralentir les démarches visant à la construction du mur à la frontière mexicaine.

from Les Inrocks – actualite http://bit.ly/2GwzEn9
via IFTTT

Publicités

Selon une étude, l’alcool cause 41 000 décès par an en France

En 2015, 7% des Français d’au moins 15 ans décédés ont trouvé la mort à cause de l’alcool. Un chiffre « considérable », mais en légère baisse par rapport à 2009 (9%), si l’on en croit l’étude de l’agence Santé publique France, publiée ce mardi. Ainsi, la consommation d’alcool est responsable de 41 000 morts chaque année dans l’Hexagone. « Même à la dose relativement modérée de moins de 18 grammes d’alcool pur consommé par jour (moins de deux verres standards) (…)  le risque global est augmenté », indique l’étude.

« La France reste parmi les pays les plus consommateurs d’alcool au monde »

Parmi eux, on compte 11 000 femmes et 30 000 hommes. Ces derniers payent en effet le plus lourd tribut. Ainsi, plus d’un homme sur dix décède à cause de l’alcool (11%), contre 4% en ce qui concerne les femmes. Par ailleurs, 10% des Français consomment de l’alcool tous les jours. De fait, l’alcool est la deuxième cause de mortalité évitable, après le tabac.

Des chiffres d’autant plus inquiétants qu’ils sont beaucoup plus importants que ceux de nos voisins européens. « La France reste parmi les pays les plus consommateurs d’alcool au monde, se situant au 6e rang des pays les plus consommateurs d’alcool chez les 15 ans et plus parmi les 34 pays de l’OCDE », indique l’étude. Ainsi, le nombre de décès imputé à la boisson est en Ecosse de 6,8% pour les hommes et 3,3% pour les femmes, 3% et 2% et Italie ou encore 1% et 1% au Danemark.

Reste que ces chiffres sont en baisse par rapport à l’étude de 2009. Contre 41 000 aujourd’hui, 49 000 personnes décédaient à l’époque à cause de l’alcool. Cela « s’explique en grande partie par la diminution de la mortalité pour les causes liées à l’alcool et, dans une moindre mesure, par la baisse de la consommation, passée de 27 à 26 g d’alcool pur par jour sur cette même période », indique l’étude.

from Les Inrocks – actualite http://bit.ly/2tvfwJA
via IFTTT

Recommandé : quoi de neuf cette semaine ?

Homeshake en concert
Après avoir joué dans de nombreux groupes de sa ville natale au Canada puis pris la guitare en tournée auprès de Mac DeMarco, Peter Sagar a décidé de se lancer en solo sous le nom de Homeshake. Le jeune homme a dévoilé en ce début d’année Helium, un troisième album enregistré seul, affranchi de sa production et en plein binge reading d’Haruki Murakami. Censé incarner le voyage solitaire du musicien vers une liberté artistique totale, la collection de chansons promet un live envoûtant.
Concert Le 26 février, La Maroquinerie, Paris XXe

© Salina Ladha

Je m’appelle Ismaël à Gennevilliers
La nouvelle création de Lazare est une œuvre de théâtre cinématographique et musicale, entre science-fiction et poésie surréaliste, l’histoire d’un

from Les Inrocks – actualite http://bit.ly/2SGQJRA
via IFTTT

Banksy a-t-il affiché son soutien aux gilets jaunes à Bordeaux ?

Visible depuis le 15 février au niveau de la cour d’Albret, à Bordeaux, un pochoir similaire à « La petite fille au ballon » de Banksy, qui avait fait parler de lui lors de son autodestruction, alimente les débats sur les réseaux sociaux. Et pour cause, ce dernier a été décliné afin de représenter une fillette vêtue d’un gilet jaune avec une main arrachée représentée par une tâche de sang.

Vrai ou faux Banksy ?

Si les sympathisants du mouvement des « gilets jaunes » aiment à penser qu’il s’agit bien d’une œuvre du célèbre street artist, Banksy n’a toujours pas évoqué cette dernière, comme il le fait d’ordinaire, sur les réseaux sociaux. Pourtant, certains internautes font le rapprochement entre ce pochoir et la dernière revendication d’œuvre du peintre, publiée en décembre 2018 sur Instagram, où l’on aperçoit un « gilet jaune ».

https://twitter.com/jraoul/status/1097415628325933057

D’autres internautes ont, de leur côté, remarqué que la signature de l’artiste se trouvait à l’envers, un détail alimentant davantage le débat sur l’identité de la personne à l’origine de l’œuvre.

View this post on Instagram

#FauxBanksy #Banksy

A post shared by ehpolo_ (@ehpolo_) on

//www.instagram.com/embed.js

Banksy, chanteur de Massiv Attack ?

Depuis plusieurs années, certaines personnes sont persuadées que l’artiste n’est autre que 3D, de son vrai nom Robert Del Naja, le chanteur du groupe britannique Massiv Attack. En cause notamment, les dates et lieux des concerts effectués par le groupe correspondant curieusement aux apparitions d’œuvres de Banksy. Et ce n’est pas le concert du 14 février, à l’Arkea Arena en banlieue bordelaise qui fera taire la rumeur. Le lendemain, les habitants découvraient le pochoir de la fillette au gilet jaune.

from Les Inrocks – actualite http://bit.ly/2IluhZG
via IFTTT

Insultes envers Finkielkraut : une personne évolue dans la mouvance salafiste selon BFM

« Barre-toi, sale sioniste de merde », « grosse merde sioniste », « nous sommes le peuple », « la France, elle est à nous », « Tu vas mourir ». Cette scène violente relayée par les médias est celle d’une altercation entre l’académicien Alain Finkielkraut et un gilet jaune samedi 16 février à Paris en marge de la manifestation. Selon les informations de BFMTV le manifestant serait connu des services pour évoluer dans la mouvance salafiste. « Il n’habite pas à Paris et est connu de certains gilets jaunes pour sa véhémence », détaille la chaîne d’information en continu. Le philosophe a déclaré toutefois qu’il ne porterait pas plainte.

Une enquête en cours

https://platform.twitter.com/widgets.js

L’homme en question n’est toutefois pas fiché S. Autrement dit il n’a, à ce jour, pas fait l’objet d’un suivi au titre du fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

Dimanche soir, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête pour « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion, par parole, écrit, image ou moyen de communication électronique », a indiqué le parquet. La BRDP (Brigade de répression de la délinquance à la personne) est en charge de l’enquête.

from Les Inrocks – actualite https://www.lesinrocks.com/2019/02/18/actualite/insultes-envers-finkielkraut-une-personne-evolue-dans-la-mouvance-salafiste-selon-bfm-111167882/
via IFTTT

[Vidéo] Les images de l’explosion d’un obus de la Seconde Guerre mondiale en plein Paris

Ce dimanche 17 février, aux alentours de 13h, les démineurs l’ont fait exploser. Cet obus datant de la Seconde Guerre mondiale avait été retrouvé le 4 février sur un chantier près de la porte de la Chapelle, dans le nord de Paris. Il a été enseveli et déplacé à 200 mètres de là où il a été trouvé.

L’opération a nécessité de déplacer 1 800 habitants de ce quartier du XVIIIe arrondissement. Le trafic des transports en commun a été très perturbé à cause de cela.

from Les Inrocks – actualite https://www.lesinrocks.com/inrocks.tv/video-les-images-de-lexplosion-de-lobus-de-la-seconde-guerre-mondial-en-plein-paris/
via IFTTT

Le Premier ministre ne veut pas d’amnistie pour les gilets jaunes

« Il n’en est pas question. » Le Premier ministre Edouard Philippe rejette toute idée d’amnistie pour les gilets jaunes condamnés depuis le début du mouvement pour des faits des violences. Interrogé sur le plateau de LCI à ce sujet ce mercredi 13 février par l’une des leaders des protestataires, Ingrid Levavasseur, le Premier ministre a expliqué :

« D’abord, parce que je n’en ai pas le droit, d’interrompre des procédures judiciaires. (…) Ça n’existe pas, l’amnistie du Premier ministre, il peut y avoir une loi d’amnistie, mais ça n’est pas à la mode, et j’y serai opposé. »

Des violences policières condamnées aussi

https://platform.twitter.com/widgets.js

Interpellé par une dizaine de citoyens, Edouard Philippe est revenu sur les violences et les dégradations qui ont émaillé le mouvement. « Quand vous voyez des gens qui saccagent l’Arc de Triomphe, je n’ai aucune envie de leur dire : ‘Allez, c’est pas grave’. Quand vous voyez des gens qui attaquent des policiers et des gendarmes, quand vous voyez l’homme qui a brûlé le camion des forces Sentinelles devant la tour Eiffel (…) vous voudriez qu’on dise à ce monsieur : ‘Bon allez, c’est pas grave ?’ Mais si c’est grave ! », a-t-il insisté.

Samedi 9 février, un homme de 25 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire pour avoir incendié un véhicule de la mission antiterroriste Sentinelle lors de l’acte XI des gilets jaunes. « Quand il y a des plaintes (contre les forces de l’ordre), elles sont instruites, et s’il y a eu des choses ‘sanctionnables’ parce qu’elles sont illégales, elles seront sanctionnées », a encore poursuivi le Premier ministre. « Je considère que quand il y a des actes illégaux qui sont commis, ils doivent être punis. »

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, près de 1 800 personnes ont été condamnées. A propos des violences policières qui marquent aussi les manifestations, Edouard Philippe a déclaré qu’il « ne l’acceptait pas non plus ».

from Les Inrocks – actualite http://bit.ly/2N45Mic
via IFTTT