Grozny : sortie des ruines pour devenir «vitrine» de l’islam @Fomexis

L’avion vient à peine d’atterrir à Grozny qu’une jeune fille, jusque là tête nue, noue un foulard autour de ses cheveux. Ici, mieux vaut être voilée, déclare-t-elle à l’AFP.Comme elle, dans les rues de la capitale de la Tchétchénie,

from L’important http://ift.tt/2uOK1Kj
via IFTTT

Publicités