Ils étaient 35000 il y a 40 ans: plus aucun éléphant en Centrafrique en 2017 @Sciences_Avenir

En Centrafrique où un violent conflit fait rage depuis 2013, les victimes ne sont pas uniquement les hommes. Les éléphants et les buffles, en proie à des braconnages, comptent aussi parmi les dommage collatéraux.

from L’important http://ift.tt/2uTQeEk
via IFTTT

Publicités