Hong Kong : Andy Chan, bête noire de Pékin @Staffy_F

Vingt ans après la rétrocession de Hong Kong à Pékin, célébrée avec faste en ce moment, le mot «indépendance» n'est plus tabou dans le territoire semi-autonome. Des partis dits «localistes» veulent couper les ponts avec la Chine

from L’important http://ift.tt/2sXRPKo
via IFTTT

Publicités