“Faux miel” et corruption : l’enquête qui butine dans le commerce mondial du miel

(©Pixabay/Stevepb)

Quand on y pense, au miel, on imagine l’été, les brunchs en terrasses, ce liquide coulant sur une tartine bien croquante… Mais pas à ce producteur chinois qui a probablement confectionné le précieux nectar, ni au fait qu’il puisse s’agir de “faux miel”. Et encore moins au commerce gigantesque et opaque qui gravite autour…

C’est cette commercialisation pleine de chemins sinueux que révèle Le Miel, enquête sur le nouvel or jaune, des journalistes François Roche et Béatrice Mathieu. Une centaine de pages durant lesquelles l’idée qu’on se faisait de ce produit “du terroir”, est épluchée et brisée. Le miel, cette denrée qui a fasciné de nombreux philosophes, qui a été à l’origine des plus grands mystères et qui fait toujours la fierté des producteurs locaux, n’a en partie plus rien de “local”.

Le miel est devenu aussi populaire que le sucre. Il est désormais une vulgaire “commodité”. On le retrouve partout, dans nos assiettes comme dans nos médicaments. Si la demande en nectar jaune augmente considérablement, pas besoin d’être Winnie l’ourson pour savoir que les abeilles sont en voie de disparition, à force de subir les dérèglements climatiques ou la destruction de leurs habitats. Les abeilles se meurent, mais bizarrement, le miel est toujours en stock dans nos supermarchés.

Le roi de l’exportation de miel : la Chine

La plupart est importé depuis… la Chine. Le miel arrive par cargos, “dans les mêmes barils que ceux utilisés pour le pétrole”, relatent les journalistes. Grâce à une documentation fournie, mais dont on regrette parfois le manque de terrain et de témoignages directs, ils nous emmènent au port de Hambourg, à la fois “plaque tournante du commerce du miel” et le centre des négociations du commerce international, jusqu’en Chine, le premier producteur de miel au monde (500 000 tonnes, deux fois plus que l’Union européenne). 50% du miel importé vient de Chine. Dans la province de Qinghai, où une grande partie du miel est cultivé, des milliers d’apiculteurs installent leurs ruches ramenées par camions.

(suite…)

from Les Inrocks – Actualité http://ift.tt/2tILEXZ
via IFTTT

Publicités