Théo, 4 mois après son agression : «Je me voyais mourir sur le sol, attaché au banc» @lobs

EXCLUSIF. Après quatre mois de silence, le jeune homme frappé et gravement blessé par l’introduction d’une matraque dans l’anus revient sur les faits.

from L’important http://ift.tt/2rCfYqM
via IFTTT

Publicités