Forêt du Morvan: pour la sauver des monocultures, des habitants la rachètent @EmilieMassemin

Les belles forêts de feuillus morvandelles laissent peu à peu place à des monocultures de pins douglas, prisés par l’industrie du bois. Pour lutter contre cet enrésinement, un groupement forestier de 530 associés gère en sylviculture

from L’important http://ift.tt/2sDv53t
via IFTTT

Publicités