Quand le PS voulait ficher ses militants un peu trop «En Marche» @leParisien_pol

Une semaine avant le premier tour de la présidentielle, le PS a envoyé une lettre à ses Premiers secrétaires fédéraux, leur demandant les noms et les coordonnées des militants qui auraient soutenu un autre candidat que Benoît Hamon. Une

from L’important http://ift.tt/2rCrXzY
via IFTTT

Publicités