Tunisie: le harcèlement de rue passible de 3 mois de prison @KapitalisInfo

Messieurs, si vous sifflez une femme dans la rue, vous pourriez risquer jusqu’à 3 mois de prison ferme et une amende de 500 dinars.

from L’important http://ift.tt/2qxGOOE
via IFTTT

Publicités